A Sacoué !

Village de Sacoué.jpg

Que faire à Sacoué ??

Hormis les activités déjà décrites, que vous pourrez retrouver dans les divers rubriques du site :
Les deux centres équestres, La Ferme du Centaure et Les Cavales de Diomède
Le Baptème en parapente avec Eric Esquirol
La Ferme de Cau, son élevage de chèvre, sa fabrication et vente de fromage
Les départs de Rando-Montagne, Le Tourroc (sommet du Mont Sacon), le Château de Bramevaque et en continuant, Mauléon-Barousse, la Rando des 3 villages, la Rando des Fromages, le Mont Cau etc...

La Faune

Vous pourrez également assister au travail des éleveurs :

Elevage de veaux sous la mère, et élévage d'agneaux

François et Mélinda Nogues
Le soir à partir de 19h, visite pendant le travail de l'éleveur.
Lieu : stabulation à la sortie de Sacoué, route de Gaudent.
Prendre à gauche le long de l'église, au croisement tout droit, stabulation en haut de la côte après la salle des fêtes de Sacoué, sur votre gauche

Elevage d'agneaux

Mr Pierre Mansas
A la sortie du gîte à droite, puis à la route à gauche, 1ere ferme sur votre gauche

EN MAI, vous pourrez assister à la tonte et aux marquage des brebis, préparation pour la transhumance

Le brame du cerf

De fin août à mi octobre, le célèbre brame du cerf. Au plus fort de la période du rut (vers fin septembre) même la journée il bramera pour appeler sa belle, et la nuit sous vos fenêtres, quel symphonie !!




La Flore

La nature est généreuse en Barousse, elle a champ libre, aidée par un climat chaud et tempéré.

MARS : Tout début Mars, les abords de l'Ourse se couvrent de jonquilles sauvages. A Sacoué, passer le cimetière, prendre le chemin à gauche et tout droit jusqu'au bosquet, vous tomberez sur le bois aux jonquilles.

AVRIL : En vous promenant aux bords de l'eau, vous pourrez cueillir des morilles.

MAI : Avec beaucoup de chance, et un bon nez, au mois de Mai, vous tomberez sur les mousserons.
Vous pourrez également aller à la récolte des asperges sauvages (en patois, les respountchous). A la sortie du gîte à gauche, le chemin du Candarail, puis à la fourche à gauche, et tout le long du sentier sous bois, vous trouverez les respountchous. N'hésitez pas en rentrer dans le sous bois, sur votre droite.
Les pousses doivent être bouillies et servies avec de la vinaigrette, ou simplement agrémenter une omelette.
Au joli mois de Mai, les sentiers sont égayés par les fleurs des champs, de quoi faire de beaux bouquets.

JUIN  :  Cueillette des fraises des bois (prendre la route pastorale, direction le Mont Sacon, à l'ancienne carrière, garer la voiture, il y en a partout)

JUILLET : Le mois de juillet cumule la récolte des fraises des bois, et les premiers cèpes d'été. C'est à partir du premier mois d'été et juqu'à la fin de l'automne, que nos montagnes deviennent alléchantes en matière de champignons. Cépes, bolets, trompettes de la mort, girolles, coulemelles, pour ne citer que les principales, ne demandent qu'à pointer leur nez. Entre le soleil des belles journées, la fraicheur des nuits et les orages de fin d'après-midi par temps très chaud, tout est fait pour les champignons.

AOUT : les myrtilles au Port de Bales (prendre l'itinéraire du lac de Bordère et se garer au Port de Bales avant la descente)

SEPTEMBRE : Toujours et encore les champignons, auquels viennent s'ajouter quelques autres variétés automnales, comme les rosés des prés.

OCTOBRE : les noix, les noisettes, et les les châtaignes
A gauche du gîte, puis à la fourche à gauche, direction Bramevaque. Tout au long de ce parcours facile, ouvrez les yeux.  Mais vous trouverez les plus grosses châtaignes entre le château de Bramevaque et la maison des Sources, en suivant le parcours de rando.
Autre endroit bien sympathique pour les châtaignes et les champignons :
Aller à Thèbes en suivant le plan du " raccourci " pour aller en Espagne. A la sortie du village de Thèbes, tourner à gauche direction de cimetière, continuer la montée ou à pieds ou en voiture. En haut, prendre chemin de gauche, et monter. Forêt fort agréable et dégagée (par les biches qui remplacent les cantonniers)